chaudiere___granul_s.gif

SE CHAUFFER AU LIN"

Cultivé et teillé dans la région, le Lin textile est bien sûr recherché pour ses fibres, destinées en grande partie à l'habillement, mais ses co-produits sont aussi valorisés dans des domaines trés variés. Les anas (sorte de paillette fine et courte) sont travaillés depuis prés de 50 ans par l'industrie du panneau aggloméré pour servir de meubles,cloisons, planchers... Ces anas sont donc assez proche du bois, à part leurs densité, voisine de 125 Kgs/ m3. Au début du 20 ème siècle les teillages fonctionnaient avec la force motrice d'une locomobile, elle même alimentée par les anas de lin. A l'époque, l'électricité n'était pas encore distribuée dans les campagnes. Le personnel repartait aussi trés souvent avec un sac d'anas sur le vélo, dans le but de pouvoir chauffer les maisons...

Avec un baril de pétrole qui vient encore de battre ses records de prix, le coût de l'énergie est de nouveau une grande préoccupation. Les constructeurs de chaudières ont développé des machines performantes et automatiques capables de brûler des granulés de bois et même du blé !

Certains teilleurs de la région songent donc maintenant à fabriquer des granulés de lin afin de fournir une demande croissante pour ce genre de chauffage. L'anas de lin a un pouvoir calorifique équivalent à celui du bois c'est à dire qu'il faut 2kgs de granulé pour remplacer 1litre de fioul. La production d'un hectare de lin est d'environ 3500 kgs d'anas. Les 7 entreprises de teillage basées en Flandres transforment environ 15 000 hectares chaque année, de quoi chauffer quelques habitations...

AVR

DECOUVREZ AU GRENIER DU LIN, CES NOUVEAUX GRANULES ET BIENTÔT VENEZ VOUS RECHAUFFER DANS NOTRE BOUTIQUE CHAUFFEE AU LIN !!!! __(lire ici)__

REDIM-IMG_1120.jpg